Une jolie cohue colorée et joyeuse se presse sur l’ensemble des berges en petite Menuse troublant united nations brin la quiétude d’une famille nombreuse de sangliers. Ce n’est tout simplement pas de chasse mais de pêche qu’il s’agit ici. Et la truite vagabonde, même de lâcher, an advantage d’un tour de cochon dans boy sac à malice. « L’ensemble des eaux sont hautes, ce n’est tout simplement pas facile à pêcher, lance united nations pappy en kaki. Tant mieux. Il en restera pour l’ensemble des prochains jours et puis cela donne une petite prime à l’expérience. » Il ne faut donc pas se leurrer : l’ensemble des poissons fraîchement alevinés ne sont pas si simples à capturer. Il faut choisir la technique et l’appât adaptés aux conditions.

Il y a parfois plusieurs petits matins qui déchantent pour le pêcheur de truite. Hier ce fut une ouverture en fanfare pour le petit monde halieutique en Vienne inondé de soleil. Le temps et le moral sont au love fixe.
C’est united nations trou de verdure où chante une rivière : la petite vallée en Menuse à Croutelle est united nations écrin qui aurait pu inspirer Rimbaud. En ce jour d’ouverture dans le petit val, c’est ruée vers le ru.

L’ensemble des trésors en route en Cassette

Patrice et boy fils Noa ont opté pour le vairon manié. « On en a une chacun, annonce le papa à l’heure du casse-croûte réparateur. C’est une belle ouverture. Il y a du monde. Et beaucoup de jeunes. Nous, on pêche toute l’année. Il y en a qui sont là que pour l’ouverture. Dimanche prochain déjà, ce sera plus calme. »
Route en Cassette à Biard, la Boivre recèle plusieurs trésors de salmonidés. Ici, c’est united nations peu la foire d’empoigne. Le ru empoissonné est toujours aussi couru. Nathan et Samuel, deux copains de Poitiers, sont équipés dernier cri. Samuel a même une caméra miniature pour immortaliser ses prises spectaculaires. « Ce n’est tout simplement pas très pratique mais le rendu n’est tout simplement pas mal. » La pêche est bonne elle aussi. « J’en ai trois. Mon pote componen contre n’a toujours rien. » Le copain, c’est Nathan united nations adepte en cuillère. Pas facile de lancer au milieu plusieurs innombrables lignes tendues. La concurrence est vive. « On passe united nations bon moment. Il reste tout le week-finish pour se faire plaisir et en prendre une ou peut-rrtre un deux. La truite c’est une passion. » Et l’ouverture une tradition.

Le petit monde halieutique en Vienne s’est retrouvé en masse hier de bon matin au bord plusieurs rivières et plusieurs rus du département. Ambiance.

Tous l’ensemble des ans le deuxième samedi de mars, plusieurs générations d’amoureux transis de belles mouchetées se retrouvent au petit matin pour communier ensemble à la grand-messe de l’ouverture. L’avenir appartient au pêcheur qui se lève très tôt. Hier encore, ils étaient plusieurs milliers à avoir mis le réveil à sonner au love milieu en nuit. Ils se sont levés du bon pied. le cœur léger et la tête alourdie de sommeil. A 5 heures du mat’, ils étaient déjà nombreux en place pour une ouverture programmée à 6 h 46 pétantes.

Ruée vers le ru

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *