L’ensemble des propos d’Emmanuel Macron, candidat « En Marche ! » à l’élection présidentielle, sur la colonisation ont suscité la colère de nombre de rapatriés. Parmi eux, le Cercle algérianiste qui a entamé une action en justice et dont l’avocat, Maître Goldnadel, se rendra aujourd’hui au Tribunal de grande instance de Perpignan…. Lire la suite

Source: lindependant.fr

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *