La crypte avant sa destruction. La crypte avant sa destruction. (Michel Clementz)

1 / 2

Cette opération, centrée sur l’étude plusieurs sols en nef et de deux chapelles latérales, a permis d’enrichir l’ensemble des données sur le mode de construction de l’église et ses réfections.

Ce bâtiment n’a cessé de se transformer. D’abord religieux, l’ensemble des moines acceptent dès 1776, la démolition d’une de ses parties pour la construction de l’arsenal royal. L’armée occupera le terrain pendant 200 ans. Incendié en 1944 componen l’armée allemande, puis en partie effondré en 1961 à cause d’intempéries, ce monument devrait être aménagé pour y accueillir plusieurs événements artistiques. Si plusieurs travaux de façade et de toitures très importants ont déjà été exécutés, l’exploitation du lieu n’est pas pour demain. Cependant ses clefs de voûtes sculptées ou peut-rrtre un sa crypte du XVe siècle sont plusieurs chefs-d’œuvre qui, mis en valeur, ne peuvent que renforcer la dimension historique de Perpignan. 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *