Pour officialiser cette promesse électorale, l’édile prendra début octobre united nations arrêté qui s’accompagnera de l’avis conforme du préfet de police de Paris, Michel Cadot, responsable en circulation sur l’ensemble en région parisienne. Et après ?

Une « décision historique », selon Anne Hidalgo. Après plusieurs mois de débats houleux, le conseil de Paris a voté ce lundi à une large majorité le projet de piétonnisation plusieurs berges de Seine rive droite, fermant définitivement la voie Georges-Pompidou à la circulation automobile de l’entrée du tunnel plusieurs Tuileries (1er arrondissement) à la sortie de celui Henri-IV (4e arrondissement).

Selon la Mairie, « des travaux seront réalisés à partir du mois d’octobre pour faire quelques aménagements sur le site. Malgré ces travaux, il y a aura plusieurs activités ponctuelles : surtout sportif (plusieurs ateliers taï-chi componen exemple), mais aussi du culturel ». L’été sera lui marqué componen le retour de stands de restauration dans le cadre de Paris Plages. Mais en attendant, la Maire souhaite effectivement que l’ensemble des berges « ne soient pas united nations site en animation permanente, mais qu’il soit simplement offert aux Parisiens et visiteurs pour qu’ils se le réapproprient. C’est ce que nous observons déjà avec l’ensemble des joggeurs et pique-niqueurs ».

Sur l’ensemble des quais hauts, en revanche, le discours change. « Je ne compte pas y aller. La semaine car je travaille et le week-finish, je suis chez moi en banlieue », note Florence, 57 ans. « Je ne suis pas convaincue componen cette mesure », conclut-elle.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *