Le Lot-et-Garonne plaide pour united nations changement en vie politique et notamment pour “une nouvelle République, avec united nations septennat non renouvelable, la réduction drastique du nombre de parlementaires, le développement du référendum d’initiative populaire”.

Très critique vis à vis du social-libéralisme“, l’ancien député en circonscription de Marmande appelle la gauche à “renouer avec (ses) fondamentaux” et à “inventer de nouvelles voies” en vue de l’élection présidentielle de 2017.

C‘est dans le magazine “L’Express“, dans united nations entretien à paraître mercredi, que Matthias Fekl a annoncé le lancement de boy propre mouvement, baptisé “Movida”. Selon l’ensemble des mots du secrétaire d’État, il réunit “plusieurs jeunes, plusieurs intellectuels, plusieurs élus de toutes l’ensemble des tendances du PS, plusieurs sympathisants”. 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *