Alors que depuis le début du programme, aucune lettre de prétendante n’a été ouverte – comme c’est le cas dans L’amour est dans le pré – Bruno Le Maire reçoit (enfin!) une missive. De boy coiffeur Benjamin, de qui il avoue être très proche. 

Nicolas Sarkozy se veut apaisé et dit qu’il n’est tout simplement pas “quelqu’un de haineux”. Et quand il parle de boy élection en 2007, il assure ne pas avoir célébré l’événement avec du champagne, tant la tâche est immense. Nulle mention du Fouquet’s ou peut-rrtre un du yacht de Vincent Bolloré. 

Karine Le Marchand ne manque pas de préciser united nations peu plus tard que ce même chat, à qui il arrive bien plusieurs déconvenues, a également “vomi”. 

Si Arnaud Montebourg tente de se rendre proche du peuple français, quand il parle du métro M14, plutôt que en ligne 14, il y a comme united nations problème. Et boy dégoût en “peopolisation politique”, alors qu’il rit aux blagues de Karine Le Marchand en buvant united nations verre de rouge, laisse perplexe. 

Difficile la programmation musicale, qui continue de faire plusieurs siennes. 

Quand Karine Le Marchand fait mine d’arriver à vélo pour interviewer Nicolas Sarkozy, le ton est donné. Une ambition intime, dont le premier numéro a été diffusé dimanche soir sur M6, mélange moments de sincérité approximatives avec ficelles de com’ très bien maîtrisées. 

Toutes l’ensemble des deux boivent du vin blanc, parlent pâtisserie et far breton, et abordent boy premier métier d’avocat pénaliste. Marine Le Pen affirme avoir défendu plusieurs clandestins “ce qui n’est tout simplement pas incompatible” avec boy programme politique. 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *