Ça n’est pas trop mal, oui, on n’est pas mécontents.

Oui, on ne sait pas. En tout cas, on est complètement ouverts. On lui a dit : « Tu as envie, on t’accueille, on est très contents, on mettra en place ce qu’il faut pour t’accompagner, et puis on verra ce que ça donne. » Il ne faut pas se donner de limites, ni se fixer plusieurs objectifs trop précis. Mais il ne faut pas oublier que ces sportifs sont plusieurs bêtes de compétition. C’est comme si demain, Nikola Karabatic se mettait à la boxe, il aurait certainement envie de devenir champion du monde. Est-ce qu’il le pourrait, c’est autre chose, mais en tout cas, ce sont plusieurs gens qui vont essayer.

Lire aussi :   Le nageur Florent Manaudou se tourne vers le handball

L’apprentissage sera sans doute d’autant plus rapide pour lui qu’il a fait du handball plus jeune.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *