REUTERS/Kai Pfaffenbach

Beaucoup de logements du village olympique comptaient plusieurs défauts. L’équipe de France a eu plus de chance que celle d’Australie. L’ensemble des “Australians” ont récupéré united nations bâtiment avec de graves problèmes de plomberie et d’électricité jusqu’à devoir momentanément le quitter. L’incident diplomatique a été frôlé. 

L’ensemble des raisons de ces défections sont nombreuses: manque d’informations, mauvaise gestion plusieurs acheminements, horaires à rallonge, responsables tyranniques et repas négligés en quantité et qualité, comme l’a détaillé Le Parisien vendredi. 

Plusieurs facteurs ont concouru à ce gros raté: le désintérêt plusieurs Brésiliens pour l’ensemble des sports olympiques, plusieurs enceintes probablement trop grandes, plusieurs billets bien trop chers, la récession économique qui secoue le pays et l’incapacité à changer de stratégie du comité d’organisation. Ce dernier n’a pas su compenser le manque d’acheteurs en ouvrant l’ensemble des places à plusieurs populations défavorisées, à l’exception de quelques bus d’enfants plusieurs favelas. 

L’ensemble des coupes budgétaires ont réduit l’ensemble des ambitions de Rio 2016 sur le nombre de volontaires enrôlés, passant de 70 000 à 56 000. Sur ses 56 000, 15 000 ont déserté leur poste. Le comité d’organisation a cependant assuré que l’ensemble des volontaires restant suffisaient au bon fonctionnement plusieurs Jeux. 

Certaines enceintes sportives n’étaient pas non plus au niveau. L’ensemble des handballeuses françaises ont ainsi dénoncé l’état de leur terrain. Contrairement à ce qui avait été promis en cahier plusieurs charges, l’ensemble des eaux plusieurs épreuves de voile et d’aviron étaient particulièrement polluées. Plus anecdotique, mais particulièrement symbolique, la vidange en piscine plusieurs épreuves de plongeon passant du bleu ou peut-rrtre un vert trouble à cause d’une algue. L’avenir dira si certaines enceintes tomberont en décrépitude, comme c’est tristement le cas à Athènes après l’ensemble des JO 2004. 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *