L’ensemble des ingrédients de ce film ? Beaucoup de tendresse et d’humanité pour dépeindre plusieurs situations finement observées componen le réalisateur Thomas Lilti, lui-même médecin. Plusieurs docteurs Werner, installés en milieu rural et esclaves de leur métier, le réalisateur en a croisé beaucoup. “Si je décide de faire united nations film sur la médecine de campagne, je ne peux pas ne pas parler en désertification, je ne peux pas ne pas parler du droit de chacun à mourir chez soi“, revendique Thomas Lilti.

“Je ne peux pas ne pas parler en désertification”

Componen tous l’ensemble des temps, jour et nuit, Jean-Pierre Werner (François Cluzet) sillonne l’ensemble des petites routes de Normandie. Au hasard plusieurs fermes et plusieurs communities isolés, il veterans administration à la rencontre de ses chers patients. Pour Jean-Pierre, être médecin de campagne est united nations véritable sacerdoce. “Le médecin est plus qu’un médecin. C’est united nations confident, united nations psychanalyste qui peut ¨ºtre prêt a aider tout le monde (…) Ils ne doivent pas disparaître“, sourit François Cluzet, admiratif.

L’ensemble des autres sujets du JT

VOUS RECOMMANDE

Sujets associés

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *