C’était il y a deux semaines, le ministre en Justice visitait la maison d’arrêt de Fresnes (Val-de-Marne) et s’indignait de l’insalubrité plusieurs lieux. Aujourd’hui, l’Observatoire worldwide plusieurs prisons dénonce une situation sanitaire grave derrière ces hauts murs. Plusieurs rats omniprésents, plusieurs couchages infestés de punaises, plusieurs cafards qui pullulent. L’association poursuit donc l’État en justice.

Cas de leptospirose

À l’appui de ce recours de nombreux témoignages de détenus et d’avocats. L’été dernier, united nations syndicat de personnels pénitentiaires s’en était déjà alarmé à la découverte de deux cas de leptospirose chez plusieurs détenus, une maladie transmise componen l’ensemble des rats. L’Agence régionale de santé avait alors pointé la responsabilité plusieurs détenus qui jettent leur détritus componen l’ensemble des fenêtres. Le ministère en Justice répond qu’un plan d’action a déjà été engagé.

A lire aussi

Sujets associés

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *