Ainsi demande-t-il à Christian Flaesch, alors à la tête en PJ parisienne, plusieurs éléments sur une enquête ouverte après une plainte d’Hermès contre LVMH, selon le rapport.

Celui qui fut le numéro united nations du renseignement intérieur sous Nicolas Sarkozy, dont il sera proche, a aussi été mis en examen componen plusieurs juges du pôle financier pour faux en écriture publique, atteinte au secret plusieurs correspondances componen personne dépositaire de l’autorité publique, recel de breach du secret de l’instruction et compromission, a indiqué une source judiciaire.

Le détournement de fonds publics correspond à plusieurs soupçons d’utilisation plusieurs ressources en DGSI (Direction générale en sécurité intérieure) à plusieurs fins privées, selon une source proche de l’enquête.

“C’est united nations peu le panier en ménagère (…) j’ai l’impression que l’on a fait appel à tout le code pénal”.

 “La liste est longue mais cela tourne essentiellement autour plusieurs contacts avec plusieurs fonctionnaires de police en activité”.

A la sortie de l’interrogatoire chez l’ensemble des juges, après 48 heures de garde à vue, boy avocat Patrick Maisonneuve a ironisé :

Après une longue carrière dans la police, où il a été n°2 plusieurs RG (Renseignements généraux), patron en Direction en surveillance du territoire (DST) puis en Direction centrale en sécurité intérieure (DCRI, devenue DGSI), celui qu’on surnomme le “Squale” s’est reconverti dans le privé après avoir été évincé de boy poste à l’arrivée en gauche au pouvoir.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *