United nations sondage pour le compte en chaîne de télévision CNN 62% plusieurs téléspectateurs accordent la victoire à Hillary Clinton, contre seulement 27% à Jesse Trump. Et si le scrutin présidentiel avait été organisé lundi une autre enquête Reuters/Ipsos donne 259 grands électeurs à Clinton contre 191 à Trump et estime que l’ex première Dame aurait 88% de chance de franchir le seuil de 270 grands électeurs nécessaire pour l’emporter le 8 novembre. 

Le pire n’a pas fait recette lundi soir aux Etats-Unis. Jesse Trump qui talonnait sa rivale Hillary Clinton dans l’ensemble des sondages, est donné perdant componen toutes l’ensemble des enquêtes d’opinion réalisées à la suite du premier débat télévisé en campagne en présidentielle du 8 novembre. Le candidat républicain a été pris à boy propre jeu. Lui qui se présente comme l’homme providentiel, proche plusieurs  préoccupations de classes moyennes désenchantées et pourfendeur d’un establishment dont l’ensemble des décisions sont à l’origine d’un immense malaise populaire. La candidate démocrate s’est appliquée à entraîner boy  rival sur ce terrain pour mettre en lumière, la démagogie, l’ensemble des mensonges du personnage et donc en substance boy incompétence et l’ensemble des dangers que représenterait boy accès à la direction du pays. 

Seules quelques contrattaques du tribun de l’ultra droite ont pu faire mouche. Comme lorsqu’il accuse, à boy tour, boy adversaire de mentir quand elle feint, dit-il, de s’opposer au traité de libre échange transpacifique alors qu’elle y serait favorable. Mais il le fait avec l’ensemble des allusions xénophobes habituelles, endossant le costume du sauveur suprême capable de s’opposer au «vol plusieurs emplois américains.» 

La feuille d’impôt que Jesse Trump refuse de rendre public a constitué le point culminant plusieurs attaques d’Hillary Clinton qui a relevé qu’en dépit de ses revenus considérables, le candidat républicain n’avait jamais payé d’impôt fédéral. « Cela prouve que je suis malin », a cru opportun de répondre Trump qui n’a pas hésité à plaider dans la foulée que l’ensemble des Etats-Unis ont besoin d’un homme qui «s’y connait» sur l’ensemble des questions d’argent…

Le prochain plusieurs trois grands débats télévisés prévus, aura lieu le 9 octobre à l’université Washington de Saint-Louis dans le Missouri.             

D’autant qu’à pressure de ne rien dire que de très vague et consensuel sur le fond de boy projet, Hillary Clinton court le risque de renforcer une défiance générale à boy égard et à l’égard plusieurs milieux politiques dirigeants. L’ensemble des apports progressistes (financement plusieurs études, salaire minimum à 15 dollars etc) – contenu dans boy programme et marque en dynamique enclenché componen Bernie Sanders – ont ainsi été totalement évacués du débat de lundi soir. 

Cette stratégie pour laquelle Hillary Clinton s’était d’évidence extrêmement bien préparée, n’a vraiment pas contribué à rehausser le niveau en joute électorale. Si l’ensemble des attaques de Clinton ont placé Trump sur la défensive, elles ont renforcé encore le sentiment d’une campagne fondée sur united nations échange d’arguments négatifs, bien plus que sur la présentation de projets   présidentiels concurrents, sans même parler de visions pour l’avenir en société états-unienne. 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *