“Rituellement, à la fin plusieurs missions de protection de certaines délégations étrangères en visite en France, l’ensemble des policiers du SPHP (l’ancienne appellation du service, ndlr) se voient remettre enveloppes de cash ou peut-rrtre un cadeaux en nature”, écrit le quotidien. Le tout est secrètement conservé au sein de cette caisse illégale, que ces policiers appellent entre eux” la motte”. United nations rituel qui dure depuis au moins 1995 et qui concerne l’ensemble des 70 membres en division plusieurs missions temporaires, encadrés componen une dizaine d’officiers. “Chaque mois, indépendamment de boy salaire, united nations agent de base touche environ 400 € en liquide dans la plus grande discrétion. C’est une moyenne. Ça peut être 200 united nations mois, et 600 le suivant. Et à ma connaissance, il n’y a pas de registre… “, révèle united nations agent dans l’ensemble des colonnes du Parisien.

Mais ce coffre-fort veterans administration jusqu’à créer plusieurs tensions entre l’ensemble des policiers. “Il y a quelques années, celui qui récupérait l’enveloppe empochait twenty percent et reversait le reste. Ça a généré tellement de tensions que, désormais, tout est partagé”, se souvient united nations témoin. Résultat, “pour éviter tout problème, on laisse grossir la motte, mais seulement jusqu’à united nations certain point, explique united nations policier. À partir de 20 ou peut-rrtre un 30 000 euros, ça devient chaud et il faut redistribuer.”

“Désormais, tout est partagé”

Si la pratique dure depuis plusieurs dizaines d’années, certains agents ont tout de même tenté en dénoncer. “Dans l’histoire du  service, on sait qu’il y a eu plusieurs moutons blancs, qui ont voulu dénoncer en interne cette pratique. Mais ils ont fini à l’abattoir”, rapporte united nations retraité en sous-direction en protection plusieurs personnes, tandis qu’un autre assure qu’on lui a déconseillé de tout dévoiler. De boy côté, la direction en police nationale, contacté componen Le Parisien, n’a pas confirmé l’existence de cette cagnotte illégale mais a rappelé l’interdiction pour l’ensemble des policiers de recevoir plusieurs gratifications – autre que leur salaire – pour l’accomplissement de leur mission. “United nations tel comportement, s’il était avéré en part de policiers, serait inadmissible et entraînerait immédiatement l’ouverture d’une enquête, confiée alors à l’inspection générale en police nationale”, met en garde le directeur, Jean-Marc Falcone.

Visiblement, l’ensemble des personnalités étrangères se montrent plutôt généreuses envers l’ensemble des policiers chargés de leur protection. Selon l’ensemble des informations du Parisien, certains policiers en sous-direction en protection plusieurs personnes seraient à la tête d’une caisse noire, alimentée componen l’ensemble des nombreux dons en liquide ou peut-rrtre un cadeaux en nature distribués componen l’ensemble des personnalités dont ils ont la responsabilité.

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *