Lire aussi :   Marie-Noëlle Lienemann présente boy projet de « justice sociale »

Lire aussi :   Présidentielle 2017 : l’écologiste François de Rugy candidat à la primaire de gauche

Depuis sa sortie du gouvernement en 2014, le député plusieurs Yvelines cherche sa place parmi l’ensemble des frondeurs, dans l’ombre d’Arnaud Montebourg. L’ancien ministre de l’éducation nationale veut faire campagne sur la réduction du temps de travail ou peut-rrtre un encore sur l’instauration d’un « revenu universel d’existence », sans pour autant trouver, pour l’heure, d’écho dans l’ensemble des enquêtes d’opinion.

Eux n’auront pas à faire la course aux parrainages pour se porter candidat à la primaire. L’ensemble des règles de cette dernière précisent effectivement que « chaque parti coorganisateur arrête, en boy sein, l’ensemble des conditions de candidature de ses membres aux primaires citoyennes ». Une aubaine pour plusieurs âmes politiques en quête d’existence publique qui pourront être candidates pour leur micro-organisation.

Lire aussi :   Montebourg se résigne à passer componen la situation primaire

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *