Dany Boon campe united nations radin pathologique, égoïste et lâche. Pour l’acteur, performeur en scène, le rôle sonne comme une évidence. Boy aisance et boy naturel sont visibles quand il pinaille pour cinq centimes d’euros sur united nations ticket de caisse d’un peu plus de 12 euros. Le personnage de François Gauthier incarné componen le réalisateur de “Bienvenue chez l’ensemble des Ch’tis” est violoniste. C’est united nations célibataire endurci parce qu’une femme et plusieurs enfants, ça coûte cher. François Gauthier tient la route pendant la première moitié du film.

De bons moments…

Dany Boon fait boy retour mercredi 28 septembre dans united nations film taillé sur mesure pour remplir l’ensemble des salles. Avec la comédie “Radin !” de Fred Cavayé, l’acteur, en tout cas sur le papier, a tout pour obtenir united nations nouveau grand succès. Thierry Fiorile, du service Culture de franceinfo, n’est qu’à moitié conquis.

… mais trop de mélo

Mais ça n’ira pas plus loin. Allez savoir pourquoi, le film passe en comédie au mélo. Le radin apprend qu’il a une fille, une adolescente qui bouleverse sa vie. Le scénario trébuche alors lourdement sur plusieurs incohérences et plusieurs leçons de morale à deux euros, ce qui peut ¨ºtre déjà trop cher pour le personnage principal. Et comme ce radin est violoniste, de larmoyants coups d’archet sirupeux achèvent le spectateur qui lui, ne demandait qu’à rire. 

Fred Cavayé vient du cinéma d’action, on attend du rythme. Il y en a jusqu’à la meilleure scène quand Dany Boon est au restaurant avec une violoncelliste qui le sort de sa solitude. Il demande alors si l’ensemble des bulots se servent “à l’unité”

Le point de vue de Thierry Fiorile sur la comédie “Radin!” de Fred Cavayé

A lire aussi

Sujets associés

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *