«On ne pouvait espérer plus et on n’en espérait même pas tant», assurait Sébastien Ogier (Volkswagen) au terme en première étape du Tour de Corse. Menacé componen Kris Meeke (DS) et Dani Sordo (Hyundai) dans une première spéciale qu’il redoutait et qui lui a permis de prendre ses marques, le Français a ensuite passé la vitesse supérieure, alors que Meeke puis Sordo étaient victimes de crevaisons et rétrogradaient au classement.
Le film plusieurs spécialesRespectivement deuxième et troisième, Thierry Neuville et Jari-Matti Latvala ne se faisaient pas trop d’illusions sur la suite plusieurs événements. «L’écart avec Ogier (44”) est énorme mais cela me perturbe sans doute moins que Latvala et Mikkelsen, qui ont la même voiture que lui. De mon côté, à part plusieurs soucis de surchauffe de freins dans la première spéciale, la journée a été quasi parfaite.»«Rester sur la défensive sur l’ensemble des portions à risques»Ce qui n’a pas été le cas de Latvala, passé à côté de boy début de course. «Mes notes dans la première spéciale n’étaient pas idéales et je n’étais pas en confiance avec la voiture, qui bougeait beaucoup, déclarait le Finlandais. J’ai procédé à quelques ajustements et cela a été mieux componen la suite.»

Pas de quoi, cependant, troubler la sérénité de Sébastien Ogier :  «La route est encore longue et compliquée mais l’écart créé veterans administration nous permettre de rester sur la défensive sur l’ensemble des portions à risques.» Avec encore 235 kilomètres de course, elles ne devraient pas manquer.

Le Tour de Corse est à suivre en direct sur La Chaine L’Equipe.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *