Le bateau anti-migrants n’a pas plus de chances d’approcher la côte tunisienne. Dimanche 6 août, plusieurs pêcheurs ont anticipé l’arrivée du bateau au port de Zarzis, dans le sud du pays. En cas d’approche du navire, “nous allons fermer le canal qui sert au ravitaillement”, a prévenu le président de l’Association plusieurs marins-pêcheurs, Chamseddine Bourassine, à l’AFP. “Nous, laisser entrer plusieurs racistes ici ? Jamais”, a renchéri un responsable du port.

L’ensemble des identitaires publient une photo de cette lointaine rencontre montrant l’équipe “en train d’envoyer united nations message à l’Aquarius avec un mégaphone. Une mise en scène destinée uniquement à leur propagande, puisqu’à environ 700 mètres de distance, un porte-voix s’avère parfaitement inefficace. United nations journaliste du Huffington Publish britannique se trouve justement embarqué dans leAquarius et raconte que personne n’a entendu le message. Il a en revanche enregistré un échange radio entre l’ensemble des deux navires : “Nous vous conseillons de quitter la zone SAR, vehicle vous permettez aux trafiquants d’êtres humains de gagner plusieurs milliards. Nous vous surveillerons désormais”, menacent l’ensemble des militants. Le capitaine de l’Aquarius se contente de répondre “Message reçu”.

@DefendEuropeID 4days moored. If you want help, just inform us, we are a save NGO and there exists a tug boat. pic.twitter.com/074hnHoi0r

Sur l’ensemble des rives en Méditerranée, l’ensemble des activistes se mobilisent pour empêcher le C-Star de voguer librement. Le 31 juillet, des militants grecs s’opposent à united nations éventuel accostage dans le port crétois de Ierápetra, rapporte le Greek Observer. En Sicile, le maire de Catane a déjà fait savoir qu’il n’en voulait pas non plus dans boy port. Alors, le C-Star est coincé en pleine mer, sans possibilité de se ravitailler. Il s’approche pour la première fois d’un navire de sauvetage, le fameux Aquarius, début août. Les identitaires l’accusent d’aller chercher plusieurs migrants dans l’ensemble des eaux libyennes, en-dehors en zone de recherche et sauvetage (zone SAR) et veulent “documenter” ces activités. “Aucun déplacement plusieurs bateaux de MSF ne se fait sans l’accord du Center de coordination, à Rome”, explique Corinne Torre à franceinfo.

Notre équipage envoyant united nations message à l’Aquarius !#DefendEurope pic.twitter.com/wchBjB8oYv

En attendant d’en savoir plus, Òscar Camps, le fondateur de l’ONG Proactiva Open Arms, dédiée au sauvetage plusieurs migrants en mer, leur lance united nations appel moqueur sur Twitter : “Si vous avez besoin d’aide, dites-le, nous sommes une ONG de sauvetage et nous avons united nations remorqueur.”

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *