Deux hommes fouillent les ruines d\'un restaurant de la Baie-Orientakle, le 10 septembre 2017, après le passage de l\'ouragan Irma sur l\'île de Saint-Martin.Deux hommes fouillent les ruines d’un restaurant de la Baie-Orientakle, le 10 septembre 2017, après le passage de l’ouragan Irma sur l’île de Saint-Martin. (MARTIN BUREAU / AFP)

“Le plus dangereux, ce n’est pas l’ouragan, c’est après”

<
<
<

<
Emilie, habitante de Saint-Martin

< <

<
Emilie, habitante de Saint-Martin

<
<
<
Des pompiers à bord d\'un bateau faisant la traversée entre Pointe-à-Pitre en Guadeloupe et l\'île de Saint-Martin,&nbsp;le 8&nbsp;septembre 2017, après le passage de l\'ouragan Irma.Des pompiers à bord d’un bateau faisant la traversée entre Pointe-à-Pitre en Guadeloupe et l’île de Saint-Martin, le 8 septembre 2017, après le passage de l’ouragan Irma. (MARTIN BUREAU / AFP)

“On a du mal à croire qu’on est en France”

<
<

<
Arnaud, sapeur-pompier

< <

<
Arnaud, sapeur-pompier

<
<
Des habitants du Marigot attablé à la terrasse improvisée d\'un bar, le 14 septembre 2017,&nbsp;après le passage de l\'ouragan Irma sur l\'île de Saint-Martin.Des habitants du Marigot attablé à la terrasse improvisée d’un bar, le 14 septembre 2017, après le passage de l’ouragan Irma sur l’île de Saint-Martin. (HELENE VALENZUELA / AFP)

“Dieu m’a protégée”

<
<

<
Frantzcia, restauratrice

<
<
Les décombres de maisons détruites&nbsp;à Grand-Case, le 11 septembre 2017, après le passage de l\'ouragan Irma sur l\'île de Saint-Martin. Les décombres de maisons détruites à Grand-Case, le 11 septembre 2017, après le passage de l’ouragan Irma sur l’île de Saint-Martin. (MARTIN BUREAU / AFP)

“Mère Nature nous a mis un gros coup dans la gueule, mais on va se redresser”

<
<

<
Benjamin, entrepreneur

< <

<
Benjamin, entrepreneur

<
<

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *