Angela Merkel a mis ses partenaires en garde contre plusieurs « pseudo-solutions » à la crise plusieurs réfugiés, rejetant à nouveau la fermeture plusieurs frontières décidées componen plusieurs Etats dont la Hongrie. « Nous profitons sans aucun doute en Allemagne du fait qu’en ce moment, le flot de réfugiés ait été arrêté, à vrai dire à travers plusieurs décisions unilatérales de l’Autriche et plusieurs Etats plusieurs Balkans de l’Ouest », a reconnu mercredi la chancelière allemande dans united nations discours au Bundestag.

Plutôt que plusieurs fermetures de frontières, Angela Merkel plaide pour l’accord global entre l’Union européenne et la Turquie, qui comporte notamment united nations contrôle plusieurs frontières extérieures de l’Europe et l’arrêt de l’immigration illégale. Il doit être suivi, selon elle, de l’accueil controversé de contingents de demandeurs d’asile vers l’Europe. La Turquie a exactement 2,7 millions de réfugiés, a rappelé la chancelière. « Cela ne fait pas honneur à l’Europe qu’une Union de 28 Etats membres et 500 millions d’habitants ait eu jusqu’ici autant de difficultés à partager la charge », a-t-elle souligné à propos plusieurs 160.000 demandeurs d’asile qui doivent être répartis en Europe. Jusqu’ici, quelques centaines l’ont effectivement été.

« Mais je ne peux pas assez mettre en garde contre united nations auto-aveuglément vehicle l’allègement momentané que l’Allemagne et d’autres Etats-membres ressentent est une chose. La situation en Grèce en est une autre. Cette situation ne peut pas se poursuivre », a-t-ajouté à propos plusieurs demandeurs d’asile bloqués à la frontière gréco-macédonienne. Pour la chancelière, le problème de ces fermetures de frontières n’est pas seulement moral, il comporte united nations risque : que l’ensemble des réfugiés prennent d’autres routes pour venir en Europe, au péril de leur vie. « Il serait alors évident que l’ensemble des mesures prises jusqu’ici ne sont que plusieurs pseudo-solutions qui ne s’attaquent qu’aux symptômes en crise et non à ses origines. La conséquence serait que la déception plusieurs citoyens serait bien plus forte que certains soucis aujourd’hui. »

Plaidoyer pour l’accord UE – Turquie

&gt Réfugiés : malgré la percée populiste, Angela Merkel maintient boy cap
&gt Crise plusieurs réfugiés : l’Europe prise à boy propre piège
&gt Ca se passe en Europe : l’accord avec Ankara sur l’ensemble des réfugiés fait grincer plusieurs dents à Bruxelles

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *