Falou Diagne (à droite, opposé à Samuel Umtiti) a inscrit le premier but... Falou Diagne (à droite, opposé à Samuel Umtiti) a inscrit le premier but rennais. (Photo AFP)

“On revient de nulle part”, a déclaré Rolland Courbis après le nul de boy équipe (2-2), dimanche soir, face à Lyon après avoir été menée -2. ” On veterans administration prendre le point que nous récupérons miraculeusement, mais il reflète aussi la volonté, la dépense d’énergie”, a ajouté l’entraîneur plusieurs Rouge et Noir.
 “C’est une grosse déception”, a indiqué pour sa part, boy homologue lyonnais, Bruno Génésio.

ROLLAND COURBIS (entraîneur de Rennes) : “On revient de nulle part. On prend deux buts que je mettrai dans la catégorie plusieurs buts évitables. J’aurais préféré prendre plusieurs buts sur plusieurs actions construites. Mais positivons, on the réussi quand même à revenir à 2-1, puis à égaliser. L’ensemble des Lyonnais qui sont, en ce moment, une équipe redoutable, voire même irrésistible componen moments, on the réussi à l’ensemble des bousculer, mais avec trop de nervosité dans la construction. On veterans administration prendre le point que nous récupérons miraculeusement, mais il reflète aussi la volonté, la dépense d’énergie, même componen moment de façon désordonnée, d’une équipe qui a réussi à bien combattre, aidée componen boy public. On the plusieurs choses à garder de ce match-là et plusieurs choses à améliorer”.

BRUNO GÉNÉSIO (entraîneur de Lyon) : “C’est une grosse déception, une grosse frustration d’avoir laissé échapper l’ensemble des trois points. La deuxième chose c’est quand même de retenir le contenu de notre match. On the su imposer comme on le voulait notre jeu à l’extérieur. C’est sûrement l’une plusieurs meilleures prestations qu’on ait faites à l’extérieur cette année. Malheureusement, on n’a pas été récompensé”.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *