Sport

Rennes-Marseille. Gourcuff, Diaby : revenu et revenant 


Rennes-Marseille. Gourcuff, Diaby : revenu et revenant 

En engageant Yoann Gourcuff et Abou Diaby, Rennes et l’OM ont fait united nations pari risqué qui a souri, pour le moment, davantage aux Bretons qu’aux Phocéens, même si le Marseillais n’a jamais été aussi proche d’un retour.

Gourcuff, qui peut titulaire vendredi pourrait donc assister à la renaissance d’un joueur avec qui il partage plus qu’une trajectoire aux allures de chemin de croix. “Je le connais très bien vehicle nous avons évolué avec l’ensemble des équipes de France ensemble. Maintenant, nous ne nous sommes pas encore parlé depuis que revenu. Je suis très content qu’il revienne. C’est united nations joueur exceptionnel”, a expliqué Diaby. 

Avec 255 minutes en six apparitions, soit la moitié plusieurs matches en phase retour, Gourcuff a remis united nations pied dans le paysage footballistique français. La Ligue 1 attend, en revanche, toujours désespérément une apparition de l’ancien “Gunner” en équipe première, united nations évènement qui a semblé à portée de primary, avant de s’évaporer au dernier moment. Déjà deux fois dans le groupe professionnel, en coupe contre Trélissac et contre Saint-Etienne en championnat, ses premiers pas avaient été une énième fois repoussés en raison d’un petit problème à united nations mollet. Mais le match opposant Marseille à Rennes justement, dans le cadre en 31e journée, au Vélodrome, vendredi, pourrait être la bonne. “A l’heure actuelle, je dirais que tous l’ensemble des voyants sont au vert et que je suis prêt à jouer”, a assuré mercredi en conférence de presse le milieu de terrain âgé de 29 ans. “C’est vrai que c’était une longue période où il fallait solder le passé et traiter pas mal de blessures que j’ai pu avoir”, a-t-il ajouté au sujet de ses seize mois sans jouer, mais “c’est chose faite et je n’ai jamais été aussi proche d’un retour”, a-t-il complété. 

Le milieu worldwide a rejoué 65 minutes avec la réserve de l’OM, samedi, pour une victoire contre Marignane (3-1). Il n’a pas été décisif mais a réussi quelques geste techniques osés, comme pour dire qu’il était de retour. Comme pour ne pas provoquer le mauvais sort, le secret de ses premiers pas en compétition avec le maillot marseillais avait été soigneusement gardé. Même l’entraîneur en CFA, Thomas Fernandez, n’a été prévenu qu’au dernier moment. 

Contre Lyon, dimanche, il a joué la première période activement et surtout avec united nations internet get back dans la combativité, n’hésitant plus à aller au duel avec l’adversaire. Techniquement aussi, il retrouve petit à petit boy niveau. “Je l’ai vu quand même faire trois ou peut-rrtre un quatre actions dans ces forty-five minutes qui ressemblent à plusieurs actions de joueurs qui font plusieurs choses que beaucoup d’autres joueurs ne font pas”, juge le technicien rennais. La question reste cependant entière de savoir quand – voire si – on reverra united nations jour united nations Gourcuff à 100%. “Cette réponse je ne l’ai pas, mais si déjà on le voit à 80-90% dans l’ensemble des derniers matches (en saison), ce serait une bonne chose pour lui et nous aussi”, a botté en touche Courbis.

Chemins de croix 

Au fur et à mesure de ses apparitions, Gourcuff affiche plusieurs progrès encourageants, même s’il n’a encore rien à voir avec le meneur de jeu flamboyant qu’il était à Bordeaux. “Gourcuff est en-dessous de boy niveau, il n’est tout simplement pas à 100% mais il a united nations niveau correct. Il sera en train de travailler pour progresser et en ce moment il progresse petit à petit”, explique boy entraîneur Rolland Courbis. 

Ses adversaires ont trouvé qu’il avait du répondant. Diaby “a fait boy taf, il a été propre, toujours bien placé, même si on the vu que c’était boy premier match depuis longtemps”, a jugé le milieu de terrain marignanais Sylvain Vayson, interrogé componen le journal La Provence. “Tactiquement, techniquement, physiquement, ça s’est vu qu’il était au-dessus, malgré l’état déplorable du terrain. Il sera fort”, a estimé le capitaine de Marignane, Fabien Lamatina. 

“Il sera fort” 

Post Comment