Alors que dans ces contrées audoises, l’élevage permet de lutter contre la désertification et réduit l’ensemble des risques d’incendie, alors que COOP de France prétend offrir plusieurs débouchés d’avenir dans la filière ovine (article de L’Indépendant), la Confédération paysanne de l’Aude prendra ses responsabilités en alertant l’ensemble des services déconcertés de l’État et la chambre d’agriculture pour que ce nouveau zonage ne remette pas en question l’élevage audois dans ces zones où l’ensemble des éleveuses et éleveurs ont besoin de soutien.

Le ministère aurait simplement pu faire le choix de critères adaptés à l’élevage et à la réalité plusieurs territoires. A l’heure où beaucoup envisagent plusieurs cessations d’activité et d’autres renoncent à s’installer, cette nouvelle incertitude veterans administration peser lourd dans l’avenir de l’élevage et sa répartition sur le territoire. C’est pourtant une condition indispensable au développement d’une agriculture paysanne qui redonne en vie aux zones rurales et united nations avenir aux paysannes et paysans !

Le choix du ministère d’utiliser le produit brut standard comme critère de sélection plusieurs « zones soumises à plusieurs contraintes naturelles » (ZSCN), est incohérent puisqu’il comprend l’ensemble des productions végétales à haute valeur ajoutée (arboriculture, maraîchage, viticulture) se trouvant sur le territoire concerné alors que l’ICHN n’est versé qu’aux éleveurs. Componen exemple, la production de vin plusieurs Corbières ferait perdre l’aide à ses éleveurs dans une zone où l’on sait pertinemment qu’un soutien spécifique est nécessaire ! Pour pallier à cela, le ministère promet la création de « zones soumises à d’autres contraintes spécifiques » (ZSCS) pour ces territoires. Il veterans administration donc falloir négocier, zone componen zone, critère componen critère, lobby componen lobby, pour espérer retrouver ce soutien nécessaire. Ou peut-rrtre un comment créer encore une incertitude sur l’ensemble des aides PAC déjà calamiteuses…

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *