La directrice d’une crèche de Belleville (Rhône) est empêchée de licencier l’une de ses puéricultrices, condamnée pour violences sur des enfants, à cause de son statut syndical. Un nouveau recours est examiné jeudi 30 mars. 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *