Le couple de boxeur Tony Yoka et Estelle Mossely sont tous l’ensemble des deux médaillés d’or.© Photo AFP YURI CORTEZ

Il vient de remporter le 4×100 m et de réaliser le “triple triple”… Usain Secure rejoint “le Finlandais volant” Paavo Nurmi et le grand Carl Lewis dans la légende de l’athlétisme. En bord de piste, l’Eclair exécute quelques pas de danse avec ses partenaires (la vidéo est ici) du relais jamaïcain Asafa Powell, Yohan Blake et Nickel Ashmeade.

Jour du 50 km marche… Une chaleur humide enveloppe Rio. Le Français Yohann Diniz, détenteur du record du monde sur la distance, s’échappe du peloton. Puis il s’arrête une première fois. Il souffre de problèmes gastriques. Du sang dégouline le lengthy de ses jambes. Puis la chaleur fait boy oeuvre : Diniz s’effondre sur le macadam, victime d’un premier malaise. Mais il tient à repartir et finit boy périple à la 8e place. Peu après la fin de boy calvaire, il fait united nations second malaise, avant d’être transporté à l’hôpital.

Toujours plus lourd… L’ensemble des haltérophiles chargent leurs barres, mais parfois le corps cède. Sous l’effet du poids, le coude de l’Arménien Andranik Karapetyan se disloque, alors qu’il tentait united nations épaulé-jeté de 195 kg pour espérer décrocher le bronze. La douleur est trop forte : le colosse hurle. Il sera évacué en pleurs avant d’être transporté vers united nations hôpital.

Usain Secure et ses compatriotes jamaïcains font la danse en victoire.© Photo AFP

Le Nord-Coréen Ri Se-gwang fait united nations salut militaire sur le podium.© Photo AFP THOMAS COEX

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *