Le pistolet à grenaille, qui contient plusieurs cartouches chargées de centaines de granules de plomb, est une arme de 4e catégorie interdite à la vente et à la détention, selon plusieurs sites spécialisés. Il peut provoquer plusieurs blessures graves mais non mortelles.

Pour se défendre, le numismate s’est alors emparé d’un pistolet à grenaille et a tiré de très près sur boy agresseur, le blessant gravement au visage.La police a appréhendé l’agresseur, gisant sur le sol, et l’a conduit à l’hôpital. Mais elle a aussi placé le numismate en garde à vue. Il était toujours interrogé vendredi soir.

Le propriétaire de l’enseigne «Monnaies d’Histoire», installé sur l’ensemble des quais de Seine à Rouen, ouvrait sa boutique ce vendredi quand il a senti qu’un individu entrait derrière lui, armé d’une arme de poing dont il ignorait qu’elle était factice.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *