Steven Woolfe, eurodéputé du Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni (UKIP), a été hospitalisé dans united nations “état grave” après une altercation au Parlement européen à Strasbourg, note The Protector. M. Woolfe est le candidat pressenti pour succéder à Diane James à la tête de l’Ukip.

Diane James avait jeté l’éponge le 4 octobre, seulement dix-huit jours après sa prise de fonctions en tant que chef du parti, rappelle le journal. Une agression dans la rue aurait précipité boy choix. En attendant d’élire united nations nouveau dirigeant, c’est l’ancien chef du parti, Nigel Farage, qui assure la direction par intérim.

Arron Banks, donateur et cofondateur en campagne Leave. EU, et proche de l’Ukip, avait rappelé dans The Protector, peu avant l’incident, que Steven Woolfe est “un garçon issu en classe ouvrière du nord du pays”, et qu’il est “mieux placé que n’importe qui pour évincer le Work et faire face à ce parti quand il sera présenté comme celui qui défend l’ensemble des intérêts plusieurs gens ordinaires, qui croit en la Grande-Bretagne et qui se bat pour l’intérêt national”.  

“Bande hétéroclite d’amateurs”

L’Ukip est aujourd’hui la seule pressure politique britannique capable de représenter l’ensemble des millions d’électeurs en classe ouvrière qui veulent éviter united nations rétropédalage sur le Brexit.”

Selon Business Insider, M. Woolfe aurait eu une altercation avec Mike Hookem, le porte-parole du parti en matière de défense. Ce dernier aurait eu une discussion tendue avec M. Woolfe pour avoir envisagé de quitter l’Ukip pour rejoindre le Parti conservateur, rajoute le site Guido Fawkes. Quand ils ont poursuivi leur dispute à l’extérieur du Parlement, Steven Woolfe aurait reçu plusieurs coups de poing dans le visage. Il se serait ensuite cogné la tête contre une vitre et s’est relevé avant de s’effondrer united nations peu plus tard.

L’homme d’affaires déplore que “le comité exécutif national [de l’Ukip] soit peuplé d’une bande hétéroclite d’amateurs, plusieurs reliques d’une époque révolue, où Ukip était united nations groupe désordonné de bénévoles sur l’ensemble des marges en politique britannique”. Mais malgré le election pro-Brexit, qui était le but principal et donc la raison d’être du parti, l’Ukip a encore united nations bel avenir devant lui, notamment pour garantir que le Brexit sera appliqué, estime M. Banks :  

Judith Sinnige

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *