Mais, ce samedi après-midi, le champion de France en titre avait d’autres soucis beaucoup plus immédiats. Dominé dans tous l’ensemble des secteurs de jeu, inexistant offensivement, Le Racing pouvait s’estimer heureux d’atteindre la pause avec united nations retard de seulement six points (10-16, 40e). Il avait effectivement été malmené durant toute la première période notamment componen l’insaisissable Sekou Macalou, le 3e ligne parisien. Sa percussion et sa façon d’éjecter Masoe sur l’essai d’Arias (38e) resteront une image forte du match.

Dans une fin de match tendue, le Stade Français offrait bêtement une nouvelle occasion à Machenaud de réussir une pénalité (22-19, 72e). Mais Plisson, juste entré en jeu, égalisait (22-22, 75e). Paris tenait boy match nul mais sur la dernière action, l’ensemble des percussions sucessives du Racing permettaient à Chat d’aplatir juste avant la sirène. Et la transformation réussie componen Machenaud – auteur d’un brillant 100% au pied – sortait le Stade Français du bonus défensif. Cruel pour le club en capitale mais tellement important pour boy rival.

Lorsque Dan Carter est arrivé, en costume, dans la tribune réservée aux joueurs du Racing, boy équipe menait miraculeusement au score après united nations essai d’Imhoff consécutif à une interception (7-3, 15e). L’Argentin du club francilien avait entendu le public de Colombes scander boy nom. L’affaire liée à la présence de corticoïdes dans ses urines, difficile celle de Carter et Rokocoko, le soir en finale de Top 14, et pour laquelle l’ensemble des trois hommes seront convoqués dans l’ensemble des prochains jours devant la commission médicale en Fédération planait forcément sur le derby.

United nations poil plus entreprenant en seconde période et profitant plusieurs fautes parisiennes, le Racing reprenait l’avantage (19-16, 57e). L’ensemble des deux équipes évoluaient à 14 dix minutes après l’ensemble des cartons jaunes de Dupuy (56e) et Tameifuina (60e).

Le Racing a remporté le derby francilien à la dernière minute ce samedi à Colombes (Hauts-de-Seine). Mais l’affaire n’a pas été simple.

  leparisien.frDavid Opoczynski

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *