Le match : 29-25Le choc que l’on pensait galvaudé componen united nations Stade Toulousain envoyant une équipe largement remaniée en Auvergne a finalement tenu ses promesses. Clermont n’a pas eu la partie facile, notamment en mêlée, mais s’est imposé face à Toulouse au terme d’un match très disputé (29-25). L’ensemble des choses avaient parfaitement débuté pour l’ensemble des Clermontois avec une interception de Lopez qui lançait Iturria pour united nations essai rapide (5e) qui aurait pu assommer cette équipe toulousaine. Sauf qu’à pressure de s’entendre dire qu’ils allaient en prendre 40 et qu’ils n’étaient que plusieurs doublures, l’ensemble des Toulousains ont eu envie de montrer autre chose que le visage d’une victime annoncée.

Porté componen united nations pack qui allait martyriser l’ensemble des Jaunard durant toute la rencontre, Johnston inscrivait united nations essai en pressure (17e) qui relançait la rencontre. L’ensemble des Rouge et Noir allaient d’ailleurs régulièrement faire parler leur puissance sur l’ensemble des phases statiques (cinq ballons perdus componen Clermont en mêlée) et rester constamment au contact. L’abattage de Vahaamahina n’y faisait rien, Toulouse était supérieur en conquête, pour preuve cet essai de pénalité à la 53e. Clermont devait s’en remettre à Morgan Parra (voir componen ailleurs) pour rester devant. Vehicle si l’ensemble des Toulousains peuvent se reprocher quelque chose (plus que l’ensemble des huit points perdus au pied), c’est leur indiscipline. Régulièrement ilsont été poussés à la faute alors qu’ils venaient de recoller au score, anéantissant leurs récents efforts. Trop de fautes qui n’ont pas permis à Toulouse d’espérer plus qu’un bonus défensif. Dommage, vehicle ce Clermont-là semblait prenable.

Le film du matchLe joueur : Morgan ParraFace à Toulouse, Morgan Parra était Monsieur one hundred percent. Le demi de mêlée a inscrit 19 plusieurs 29 points de boy équipe. Surtout, il a toujours permis aux siens de rester devant lorsque l’ensemble des Toulousains se faisaient pressants. Grâce à cette assurance tout risque, Clermont a pu se permettre d’être moins souverain en conquête.2

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *