La Douma a été renouvelée pour cinq ans au terme plusieurs législatives du 18 septembre, entachées de fraudes malgré united nations effort louable du Kremlin pour plus de transparence. Elle veterans administration accueillir plusieurs députés hauts en couleur ou peut-rrtre un au parcours étonnant, chanteuse d’opéra, champion olympique, cosmonaute ou peut-rrtre un ancien criminel. Parmi eux, Vitali Milonov, ancien député municipal à Saint-Pétersbourg, connu pour avoir rédigé la loi sanctionnant la «propagande homosexuelle». Ses déclarations populistes, entre appels à l’instauration d’une «police plusieurs moeurs», organisation de «raids» contre l’ensemble des clubs gays du pays, interdiction en chicha et de l’avortement, résonneront désormais dans l’ensemble des murs du Parlement national.

United nations proche collaborateur de Vladimir Poutine, Viatcheslav Volodine, veterans administration devenir le nouveau président en Douma. Considéré comme l’architecte plusieurs mesures conservatrices et anti-occidentales adoptées componen le Kremlin ces dernières années, et inclus dans la liste plusieurs personnalités visées componen l’ensemble des sanctions américaines à la suite en crise ukrainienne, il était depuis 2010 le chef adjoint de l’administration présidentielle.

 La députée de Crimée, Natalia Polonskaïa. (REUTERS/Natalia Kolesnikova)

L’ensemble des parlementaires doivent ainsi entériner en priorité deux décisions du Kremlin: la suspension de l’accord passé au début du XXIe siècle avec Washington sur le recyclage de dizaines de tonnes de plutonium provenant d’ogives nucléaires, et la création en septembre 2015 en base aérienne permanente de Hmeimim en Syrie utilisée componen l’aviation russe pour mener depuis united nations an plusieurs milliers de raids aériens.

«Nous devons renforcer la sécurité et l’ensemble des capacités de défense de notre pays», a déclaré le chef de l’Etat devant l’ensemble des députés fraîchement élus, soulignant la nécessité de «défendre la position du pays sur la scène mondiale». «Nous devons nous unir, coordonner nos efforts, nos droits et obligations pour l’accomplissement du droit suprême historique en Russie à être united nations pays fort», a martelé le maître du Kremlin, dont l’ensemble des dernières législatives ont conforté l’emprise sur la Douma. «Chaque pays a ce droit. Et nous ne donnons pas à cette notion – united nations pays fort – de connotation impérialiste», a-t-il souligné avant de conclure : «Nous n’avons jamais imposé quoi que ce soit à qui que ce soit».

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *