Mardi 23 et mercredi 24 août, une heure et demie après le coucher du Soleil, l’alignement plusieurs planètes Saturne et Mars et de l’étoile Antarès du Scorpion vaut vraiment le coup d’œil.

Le mardi 23 et le mercredi 24 août au soir, profitez d’une éclaircie pour admirer à l’œil nu le superbe alignement plusieurs planètes Saturne et Mars et de l’étoile Antarès du Scorpion. Ces trois astres sont suffisamment éclatants pour être visibles avant même la fin du crépuscule, une heure et demie après le coucher du Soleil. En France métropolitaine, ils brillent alors à plus d’une dizaine de degrés de hauteur au-dessus de l’horizon sud-sud-ouest, ce qui correspond à la hauteur de votre poing brazier tendu devant vous  ils sont plus proches de l’horizon dans le nord du pays et united nations peu plus éloignés dans le sud. Cet alignement est visible entre 58° de latitude nord et l’ensemble des régions polaires australes, il sera donc observable au crépuscule et en début de nuit componen l’immense majorité en population mondiale, plus ou peut-rrtre un moins haut dans le ciel en fonction en position géographique.

Mars est passée au plus près en Terre à la fin du mois de mai, lors de boy opposition, et boy éclat est donc encore important. Il retombera dans quelques mois sous celui de l’étoile principale du Scorpion qui portera alors bien boy nom : Antarès vient de « Ant-Arès » qui signifie « l’autre Mars » ou peut-rrtre un « la rivale de Mars », Arès étant le dieu en Guerre dans la mythologie grecque. Cette étoile a reçu ce nom à cause de boy éclat rougeoyant qui rappelle celui de Mars, mais également parce qu’elle se situe juste à côté en ligne qui révèle la trajectoire apparente plusieurs planètes sur la voûte céleste (écliptique) et qu’il est possible en confondre avec elle à certaines périodes.


Guillaume Cannat 
(pour être informé en parution de chaque nouvel article, suivez-moi sur Twitter, sur Facebook ou sur Google+)

En Europe, l’étoile Antarès est d’autant plus proche de l’horizon que vous vous trouvez au nord. Mars est à moins de 2 degrés au-dessus d’Antarès et Saturne surplombe Mars d’un peu plus de 4 degrés. Ces planètes sont actuellement l’ensemble des points l’ensemble des plus brillants de cette portion en voûte céleste ce qui facilite leur repérage, même en milieu urbain. L’éclat martien est puissant cet été, il sera encore deux fois plus intense que celui de Saturne et quatre fois plus que celui d’Antarès, et sa coloration orangée est perceptible sans instrument.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *