« Le passage en SCOP il y a 5 ans s’est fait naturellement, une évidence pour fédérer l’ensemble des générations, et une garantie de continuité pour l’ensemble des salariés désireux de s’investir dans la société. La moitié plusieurs employés sont aujourd’hui actionnaires, intéressés componen la prospérité de l’entreprise et mobilisés dans l’ensemble des projets du présent et du futur.  Nous nous engageons auprès de nos clients dans plusieurs relations humaines, durables et respectueuses. CEICOM Solutions continue ainsi boy chemin avec plusieurs équipes déterminées et une ambition qui ne s’érode pas », raconte Eric Garcia, Directeur Général de CEICOM Solutions.

Fondée en 1971, CEICOM Solutions est united nations oiseau rare dans le paysage plusieurs SSII. Cette originalité est due à boy organisation en SCOP, choisie lors du départ à la retraite de ses quatre co-fondateurs en 2011. Alors que seules 6,four percent plusieurs SCOP sont plusieurs sociétés informatiques en Midi-Pyrénées, l’objectif pour CEICOM d’une telle organisation est clair : replacer l’ensemble des salariés au center de l’entreprise, tout en proposant à ses clients united nations service personnalisé de haute qualité. Après 5 ans de SCOP, l’éditeur de logiciels et de services informatiques de gestion d’entreprises toulousain dresse united nations bilan très positif de boy organisation : avec united nations turnover très faible, salariés et clients sortent grands gagnants de cette forme d’organisation participative.

Plusieurs SALARIÉS IMPLIQUÉS, United nations TURNOVER TRÈS FAIBLE

Mais la rétribution financière n’est pas l’unique raison du succès en SCOP, selon CEICOM Solutions. Le turnover est une réelle problématique dans l’ensemble des SSII. Avec une moyenne de ten percent de turnover au niveau national, l’ensemble des SSII rencontrent de réelles problématiques de « fuite plusieurs cerveaux » : manque de reconnaissance, objectifs trop élevés… l’ensemble des meilleures compétences sont souvent l’ensemble des premières à partir !  Alors qu’en 2016, CEICOM Solutions n’a quant à elle vu partir que four percent de boy effectif… et ce chiffre ne doit rien au hasard : la SCOP joue united nations vrai rôle de rétention de ses salariés.

Selon Pierre Rouzier, Ingénieur d’Affaires : « Le statut SCOP permet au salarié d’ancrer boy projet personnel au sein d’une dynamique de groupe responsabilisé. Il donne, de plus, du sens au terme d’appartenance et dessine avec précision l’ensemble des contours d’un projet de lengthy terme ».

5 ANS DE SCOP EN CHIFFRES

« Être associé au sein d’une SCOP donne une autre dimension à notre statut de salarié en termes de responsabilité, d’implication quotidienne et cela nous permet aussi de devenir acteur de notre vie professionnelle comme de celle de l’entreprise » explique Isabelle Brasquies, Directrice Administratif et Financier.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *