Dans ces familles, tous l’ensemble des membres pourront d’ailleurs être considérés comme dangereux, hommes, femmes et enfants.

Pour le procureur de Paris François Molins, le risque d’attentat en France s’est encore accru avec l’affaiblissement de Deach en Syrie et en Irak, et le retour prévisible plusieurs Français partis faire le jihad là-bas.

François Molins juge sévèrement l’idée de placer en rétention l’ensemble des individus fichés «S» ou peut-rrtre un celle de créer united nations parquet national spécial pour l’antiterrorisme, comme le préconisent certains à droite, et notamment Nicolas Sarkozy. «C’est absolument impossible», rétorque le procureur. «Il ne peut y avoir de détention préventive en dehors d’une procédure pénale. C’est le socle de l’état de droit. On ne peut pas détenir quelqu’un avant qu’il ait commis une infraction». Quant à créer united nations parquet spécialisé, «Je ne sais pas si cela relève de l’ignorance ou peut-rrtre un en mauvaise foi !, réagit François Molins. Depuis 30 ans, la justice antiterroriste fonctionne de manière centralisée et spécialisée». De plus, «les effectifs en section antiterroriste ont été portés à 13 magistrats, contre 7 avant l’ensemble des attentats de janvier 2015, et nous disposons d’une liste de 61 magistrats mobilisables à tout instant».

«Quand l’ensemble des organisations terroristes sont en difficulté sur zone, elles recherchent l’occasion de commettre plusieurs attaques à l’extérieur», explique le procureur de Paris François Molins, dans une interview accordée au «Monde», hier.

L’ensemble des femmes et l’ensemble des enfants aussi peuvent être dangereux

De plus, certains mineurs, partis avec leurs parents en Syrie, «mis en scène dans plusieurs vidéos d’exécution ou peut-rrtre un qui subissent plusieurs entraînements militaires, vont constituer de véritables bombes à retardement» une fois rentrés en France, avertit François Molins. Selon lui, «une petite vingtaine» de mineurs combattent actuellement dans la zone irako-syrienne.

Le risque s’accroît encore avec, «la menace du retour : on sera à united nations moment ou peut-rrtre un à united nations autre confronté au retour d’un grand nombre de combattants français et de leurs familles». Le magistrat compte 700 ressortissants français sur zone 2 000 en y ajoutant ceux qui se trouvent en transit ou peut-rrtre un souhaitent se rendre en Syrie.

«Des centaines de femmes vont revenir de Syrie, note ainsi le magistrat. On the peut-être été trop scrupuleux au début en se disant qu’elles suivaient leur mari et se cantonnaient à plusieurs tâches ménagères en Syrie. Aujourd’hui, elles sont systématiquement interpellées à leur retour et placées en garde à vue».

La réponse pénale s’est durcie

Cependant, la réponse pénale face à l’ensemble plusieurs cas liés au terrorisme s’est considérablement renforcée depuis l’ensemble des attentats de janvier 2015 à Paris et tous ceux qui ont suivi.

Le nombre de procédures engagées ne cesse de progresser : 982 personnes font ou peut-rrtre un ont fait l’objet d’enquêtes judiciaires. 280 sont aujourd’hui mises en examen, dont 167 placées en détention, et 577 font l’objet d’un mandat de recherche ou peut-rrtre un d’un mandat d’arrêt.

Le parquet a componen ailleurs choisi de criminaliser plusieurs dossiers qui relevaient jusqu’ici en correctionnelle, passible de 10 ans de prison, «comme l’ensemble des candidats au départ, l’ensemble des femmes ou peut-rrtre un l’ensemble des soutiens logistiques.» Ainsi, depuis fin avril, le parquet considère comme criminelles, «toutes l’ensemble des personnes parties sur zone depuis janvier 2015».


L’ensemble des propositions en droite retoquées

La France n’en a pas fini avec le terrorisme islamiste. Une nouvelle menace se profile avec le retour plusieurs combattants français partis faire le jihad en Syrie et en Irak, et la tentation pour l’Etat islamique qui accumule l’ensemble des revers militaires sur le terrain, de multiplier l’ensemble des exactions hors de boy territoire.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *