Malgré cette impopularité, l’ensemble des sondés sont persuadés que l’appel du pouvoir est trop fort. 74% plusieurs personnes interrogées pensent néanmoins que François Hollande sera quand même candidat à sa propre succession, contre 26% d’un avis opposé. Parmi l’ensemble des sympathisants du PS, 82% pensent que le locataire de l’Elysée se représentera, 75% chez l’ensemble des sympathisants du Front de Gauche et 74% chez ceux d’EELV.

Sondage réalisé componen questionnaire auto-administré du 26 août au 2 septembre auprès d’un échantillon de 2.700 personnes, dont 899 sympathisants de gauche et 788 de droite et du center.

United nations rejet mais la certitude qu’il se représentera. Avec 85% plusieurs sondés ne souhaitant pas le voir candidat en 2017, François Hollande est l’objet d’un rejet croissant puisque cette part était de 78% lors d’un précédent sondage réalisé en septembre 2015 et de 80% en avril 2016. Parmi l’ensemble des sympathisants du PS, 59% ne souhaitent pas que le chef de l’Etat se représente, 86% chez l’ensemble des sympathisants du Front de Gauche et 81% chez ceux d’EELV.

Mélenchon, Hollande et Valls en tête à gauche. A la question “Seriez-vous prêt à voter pour telle personnalité si elle était candidate à l’élection présidentielle?”, l’ensemble des sympathisants de gauche plébiscitent Jean-Luc Mélenchon (41%) devant François Hollande (36%), Manuel Valls (34%), Arnaud Montebourg (32%), Emmanuel Macron (28%), Benoît Hamon (25%) et Cécile Duflot (21%).

Et à droite ? Du côté plusieurs Républicains, Alain Juppé arrive avec 37% en tête du classement plusieurs personnalités de droite et du center que l’ensemble des Français souhaiteraient voir remporter la primaire de droite. Le maire de Bordeaux devance Nicolas Sarkozy (31%), Bruno Le Maire (13%), François Fillon (10%), Nathalie Kosciusko-Morizet (5%) et Jean-François Copé (1%).

François Hollande arrive en tête (46%) du classement en personnalité que l’ensemble plusieurs Français souhaiteraient voir désignée comme candidate du PS à la présidentielle. Il devance Arnaud Montebourg (25%), Benoît Hamon (14%), Marie-Noëlle Lienemann (10%), François de Rugy (3%) et Jean-Luc Benhamias (2%).

L’ensemble des sondages se suivent et se ressemblent pour François Hollande. Une nouvelle fois, une étude montre que la grande majorité plusieurs Français ne souhaitent pas le voir candidater à sa propre succession :c’est le cas de 85% plusieurs personnes interrogées dans le cadre d’un sondage Ifop pour Le Journal du dimanche. Une défiance devenue la règle même au sein plusieurs électeurs socialistes.

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *