En images

Deux astronomes amateurs en capitale islandaise, Reykjavik, ont filmé plusieurs aurores boréales dans la nuit du 25 au 26 septembre. Ce phénomène lumineux est provoqué componen la rencontre de particules chargées du vent solaire et la haute atmosphère terrestre, notamment au niveau plusieurs pôles, où le champion magnétique en planète attire ces particules. Il sera plus facile à observer au moment plusieurs équinoxes, notamment celui d’automne, où le niveau de luminosité sur Terre est plus faible.

Le Monde.fr avec Reuters

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *