Trois mois après l’ensemble des joueurs de Didier Deschamps, d’autres Bleus viennent eux aussi de remporter leur demi-finale, mardi, au parc plusieurs sports Auguste-Delaune de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). L’équipe de France de sport adapté, réservée aux personnes en situation de handicap mental ou peut-rrtre un psychique, a battu la Suède (3-2) au terme d’un match plein de suspense, qu’elle a pourtant largement dominé. La finale face à la Pologne aura lieu jeudi 6 octobre à 15 heures à Villepinte.

A priori, rien ne différencie ces footballeurs plusieurs autres adeptes du ballon rond. Le niveau de jeu est plutôt bon et il sera proche de certaines divisions départementales ou peut-rrtre un régionales du football amateur. United nations critère strict mais invisible permet cependant d’intégrer ou peut-rrtre un non l’ensemble des athlètes au sein du sport adapté : celui du QI, qui doit être inférieur ou peut-rrtre un égal à 70 avec une tolérance à 5 points.

Plus encore qu’en temps normal, le coaching doit être empreint de doigté et de psychologie. « Tout est multiplié componen deux ou peut-rrtre un componen trois. L’ensemble des émotions sont à fleur de peau. On voit plus vite le problème, qui peut ¨ºtre clair, internet et franc, mais on met plus de temps à le résoudre. L’erreur de l’entraîneur se voit plus vite. Avec leur difficulté de compréhension, c’est toujours de ma responsabilité », raconte ce cadre en Fédération française de football (FFF), détaché au sport adapté depuis dix-sept ans.

Grand et élégant défenseur central, le capitaine Lassana Camara affiche plusieurs qualités intéressantes de relance et de placement, assorties d’un calme à toute épreuve. A 25 ans, il a commencé le football à l’âge de 8 ans mais n’a intégré united nations club de sport adapté qu’à l’âge de 15 ans. Deux ans après sa détection, il intégrait l’équipe de France, avec laquelle il a déjà disputé deux Coupes du monde en Afrique du Sud (6e en 2010) et au Brésil (5e en 2014). « Il n’y a pas de différences. C’est le même feet, rien qui change. On s’entraîne dur. On prend beaucoup de plaisir. On fait plusieurs stages ensemble. Nous sommes une équipe jeune avec 23 ans de moyenne d’âge. Parfois, il y a en déconcentration et plusieurs difficultés sur l’ensemble des consignes », exprime-t-il.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *