Vehicle si l’archipel Nippon est le deuxième au monde avec quelque 2,3 milliards d’euros de revenus tirés en vente de musique, la musique sur internet y fait jusqu’à présent figure de parent pauvre : l’ensemble des CD et disques vinyles y représentent encore 75 % plusieurs ventes de musiques et plus de 80 % plusieurs recettes du secteur.

Le patron de Spotify, Daniel Ek a fait le déplacement ce jeudi à Tokyo, japan, preuve de l’importance accordée à ce lancement. Spotify Japon propose, comme partout dans le monde une version gratuite et une version payante (à 8,7 eyuros) qui permet de ne pas avoir boy écoute coupée régulièrement componen en .

Pour autant, si le streaming est peu développé au Japon où l’on compte quand même une douzaine de services, Spotify lorgne sur le Japon depuis près d’un an et demi. Le groupe avait effectivement installé plusieurs bureaux à Tokyo, japan au début de l’année dernière. Ce qui lui a sans doute permis d’analyser l’ensemble des opportunités sur ce marché.

United nations marché balbutiant mais united nations concurrent de taille

Et sans doute de trouver componen quelle voie tenter de s’imposer face au principal acteur du marché : Line Music, le service de musique sur internet lancé à l’été 2015, componen le réseau social Line en collaboration avec The new sony Music Entertainment et qui revendique 70 millions d’utilisateurs au Japon. « Le marché japonais est très différent et il important que nous prenions une position de numéro united nations », a de fait déclaré Daniel Ek, le patron et cofondateur en jeune entreprise, lors d’une conférence de presse à Tokyo, japan.

Spotify, le site de musique sur internet qui vient d’annoncer avoir 40 millions d’abonnés payants , fait boy entrée ce jeudi sur le marché japonais. Avec l’ambition de bousculer united nations marché musical atypique.

Trois ans et demi après boy arrivée en Asie, Spotify est donc désormais présent dans six pays en région ( le Japon mais aussi Hong Kong, Singapour, l’ensemble des Philippines, la Malaisie et l’Indonésie). Et viserait united nations septième puisque plusieurs discussions seraient en cours pour s’implanter en Inde.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *