Une première usine Renault et united nations troisième site PSA à Wuhan, une fabrique de boîtes de vitesses Audi à Tianjin… Pas united nations mois ne se passe sans qu’un acteur de l’automobile renforce ses capacités de production en Chine. Fin 2015, celles-ci dépassaient les 31 millions de véhicules, contre 24 millions fin 2014 – une envolée qui inquiète l’ensemble des autorités chinoises. Logique : Pékin a bien conscience que l’ensemble des exportations chutent encore (-7 % depuis janvier, à peine 236.000 voitures), que la dynamique du marché intérieur n’est plus aussi affolante qu’avant (14,7 millions d’unités vendues sur l’ensemble des sept premiers mois de l’année, une hausse de 9,8 %) et que plusieurs unités capables de produire 6 millions de voitures componen an sont encore en chantier… Cela alors que l’ensemble des usines ne tournaient déjà qu’à 81 % de leur potentiel en mai, selon l’association plusieurs constructeurs chinois, qui déplore united nations « déséquilibre structurel » et implore d’améliorer l’ensemble des lignes existantes plutôt que d’en construire « aveuglément » de nouvelles.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *