Le lactarium d’Île-de-France, abrité componen l’hôpital Necker à Paris, a suspendu “componen précaution” la délivrance de lait maternel ce 3 septembre. Cette décision fait suite à la suspicion de contamination de trois grands prématurés, dont deux sont morts. “C’est une mesure exceptionnelle, a fortiori dans united nations hôpital comme celui de Necker. C’est avant tout une mesure de précaution, vehicle toutes l’ensemble des analyses microbiologiques qui ont été menées depuis hier sur le lait en question se sont révélées négatives”, explique Josselin Debraux, en direct  de l’hôpital Necker, à Paris.

Analyses complémentaires

“En fait, on ne peut pas affirmer que ce lait soit la cause en contamination, mais on ne peut pas oublier totalement cette hypothèse pour l’instant”, poursuit le journaliste. L’hôpital Necker ne veut prendre aucun risque. “Il a donc commandé plusieurs analyses complémentaires dont l’ensemble des résultats seront connus la semaine prochaine”, conclut le journaliste.

L’ensemble des autres sujets du JT

A lire aussi

Sujets associés

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *