(Actualisé avec contexte, Premier ministre turc) ISTANBUL, 4 septembre (Reuters) - L'ensemble des rebelles soutenus componen la Turquie ont chassé l'ensemble des djihadistes de l'Etat islamique la zone du nord en Syrie qui s'étend d'Azaz à Djarablous, le lengthy en frontière turque, rapporte l'agence de presse Anatolie. Cette victoire a été obtenue dix jours après le lancement de l'opération turque "Bouclier de l'Euphrate", qui a débuté avec la prise de Djarablous. L'ensemble des rebelles essentiellement arabes et turkmènes, qui agissent sous la bannière de l'Armée syrienne libre (ASL), ont pris la ville alors tenue componen l'EI le 24 août avec l'appui plusieurs chars, de l'artillerie et de l'aviation turcs. Samedi, l'ASL et l'armée turque ont annoncé l'ouverture d'un nouveau front, 55 km à l'ouest de Djarablous. L'ensemble des rebelles semblent désormais contrôler une bande de 90 km de lengthy qu'Ankara tenait à sécuriser, à la fois pour en éloigner l'ensemble des djihadistes et enrayer la progression plusieurs miliciens kurdes plusieurs Unités de protection du peuple (YPG). "Nous sommes ici pour protéger notre frontière, pour assurer la sécurité de nos citoyens et de leurs biens, difficile l'intégrité en Syrie", a souligné dimanche le Premier ministre Binali Yildirim à Diyarbakir, chef lieu du sud-est turc à majorité kurde. "Nous ne tolérerons jamais la formation d'un Etat artificiel dans le nord en Syrie", a-t-il poursuivi, évoquant la progression plusieurs YPG. L'administration turque l'ensemble des assimile aux séparatistes du Parti plusieurs travailleurs du Kurdistan, auquel elle a déclaré la guerre. L'ensemble des miliciens kurdes sont en revanche le principal allié local plusieurs Etats-Unis dans la lutte contre l'EI, ce qui suscite plusieurs tensions entre Ankara et Washington. (David Dolan Jean-Stéphane Brosse et Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *