La raison? Il reste persuadé plusieurs “effets positifs” de ce traité pour l’économie et l’emploi, au sein de l’Union européenne. “Lors du dernier Conseil européen en juin, j’ai demandé à l’ensemble plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement (plusieurs pays membres) s’ils voulaient que l’on poursuive l’ensemble des négociations. La réponse fut united nations oui” unanime, s’est-il agacé.  

LIRE AUSSI &gt&gt Il n’est “pas pertinent” d’arrêter l’ensemble des discussions sur le Tafta, dit Moscovici 

LIRE AUSSI &gt&gt Négociations sur le Tafta: “Le calendrier électoral joue contre celui du traité” 

Plusieurs propos qui font échos à ceux du ministre allemand de l’Économie, Sigmar Gabriel, qui a estimé dimanche que l’ensemble des négociations entre l’ensemble des deux parties sont united nations échec. Faut-il s’attendre à ce que le traité soit définitivement enterré, faute d’accord ? Interrogé componen L’Express, Thomas Porcher, économiste et auteur de Tafta, L’accord du plus fort, estime que le calendrier électoral est en partie responsable de cette situation.  

Cette prise de position est pourtant loin de faire l’unanimité, notamment au sein plusieurs gouvernements français et allemands. Mardi dernier, le secrétaire d’Etat au commerce extérieur, Matthias Fekl, a annoncé que la France allait demander l’arrêt plusieurs négociations sur le traité transatlantique.  

Quatorze cycles de négociations, plusieurs heures de discussions, et aucune entente sur l’un plusieurs articles plusieurs 27 chapitres depuis le début plusieurs pourparlers, en juillet 2013. Malgré united nations bilan plus que mitigé, le président en Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a assuré que l’Union européenne continuera de négocier, ce dimanche.  

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *