Nouvelles

Le choix des armes

Élue à la tête de l’Unesco, notre ancienne ministre de la Culture Audrey Azoulay a-t-elle mesuré la gravité de sa tâche ? L’institution de l’ONU, vouée théoriquement à la culture, nous avertit dans son éditorial de l’Express Christian Makarian, est devenue « une tribune destinée à prolonger les conflits par des moyens dits culturels ». Et cela « depuis que les responsables palestiniens ont décidé de l’instrumentaliser », aidés par les nombreux États, dont la France, qui ont reconnu la Palestine comme l’un de ses États membres.

Read More