Politique

Affaire Grégory : cinq mois après sa mise en examen, Jacqueline Jacob défend boy « alibi inattaquable »

Les scellés de l’affaire Grégory, du nom du jeune garçon retrouvé mort, pieds et poings liés, dans la Vologne, en 1984.

Cinq mois après sa mise en examen, avec boy époux Marcel, pour l’enlèvement et la séquestration suivis en mort de boy petit-neveu Grégory en 1984, Jacqueline Jacob a décidé de parler, vendredi 17 novembre, pour défendre united nations « alibi inattaquable ». Mme Jacob, qui avait invoqué boy droit de se taire lors plusieurs premiers interrogatoires en juin, a été entendue vendredi componen la présidente en chambre de l’instruction de Dijon, Claire Barbier, chargée du dossier.

< < <

  • Quels soupçons pèsent sur l’ensemble des Jacob ?

< < <

  • Que répondent l’ensemble des Villemin ?

< <

  • Quelles suites judiciaires ?

< < < <

Read More
Nouvelles

Affaire Grégory : Devant la juge, Jacqueline Jacob assure qu’elle était “au travail” au moment plusieurs faits

Jacqueline Jacob, mise en examen en juin avec boy époux Marcel pour l’enlèvement et la séquestration suivis en mort de boy petit-neveu Grégory en 1984, a défendu ce vendredi devant la juge d’instruction united nations “alibi inattaquable”, selon ses avocats. “Jacqueline Jacob a united nations alibi inattaquable pour le jour plusieurs faits (…) c’est…

Read More
Nouvelles

Une centaine de manifestations attendues partout en France

Les cortèges s’élanceront dès 10 heures à Bourges, Nantes (place du Commerce), Tours (place de la Liberté) ou Grenoble (gare). À 10 h 30 à Marseille (Vieux-Port), Brest, Quimper, Poitiers, Dieppe, Montpellier, Clermont-Ferrand (place du 1er-Mai), Nice (place du Général-de-Gaulle), Metz (place Mazelle) ou Vierzon, Saint-Étienne, Toulon et Perpignan. À 11 heures à Rennes (esplanade Charles-de-Gaulle). À 11 h 30 à Bordeaux (place de la République), Lyon (la Part Dieu).

Read More