Tag: Droits

Droits des prisonniers basques: départ d'une promenade entre la prison d'Ile-de-France

Droits des prisonniers basques: départ d'une promenade entre la prison d'Ile-de-France

le “Les prisonniers basques, à la maison !”: quelque 200 Basques sont partis jeudi de la prison de Réau (Seine-et-Marne) à d’autres établissements pénitentiaires en Ile-de-France pour demander la fin du régime d’exception pour ces prisonniers. Regroupés derrière une banderole “#Paixenpaysbasque Maintenant, les prisonniers,” les manifestants, en gilet jaune sur […]

Poitiers : la mobilisation pour les droits des prisonniers basques

Poitiers : la mobilisation pour les droits des prisonniers basques

le Le collectif Bagoaz étape à Poitiers et Châteauroux, pour demander, entre autres choses, la fin de la dispersion des prisonniers dans le pays basque. tour de France des prisons inité par le collectif Bagoaz l’étape de Poitiers, aujourd’hui et demain. Ce collectif est composé de vingt-quatre associations, partis politiques […]

Combien de temps dois-je payer le royaume-Uni pour la sortie de l’UE

Les négociations sur la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne (UE) sont dans le processus, mais, jusqu’à présent, après le sixième round de négociations, n’étaient pas suffisamment de progrès ont été accomplis en ce qui concerne les principales demandes de l’Union Européenne: garantir les droits des citoyens de l’UE et les britanniques, le paiement des obligations financières de la Grande-Bretagne pour le budget de l’UE et de garder ouvertes de la frontière entre l’Irlande et l’Irlande du Nord.

Lire tous les textes écrits par Siegfried Muresan pour Ziare.com<<<<<<<<<<<<<<
La méthode de calcul des obligations de la Grande-Bretagne fait partie du processus de négociation, et de la Commission Européenne n’a pas avancé de chiffres dans les lignes directrices présentées, par conséquent, il est difficile de prévoir le montant final que Le royaume-Uni aurait à payer après un brexit. Cependant, il y a quelques scénarios de calcul qui est basé sur les lignes directrices de la Commission Européenne, et les résultats sont comprises entre 20 et 100 milliards d’euros.<<<

  • engagements approuvés, mais qui n’ont pas encore été traduits en paiements (reste un liquider) qui doivent être payés à la fin de l’année 2018: 241 milliards de dollars;
  • structurels fonds promis pour les états membres, qui sera transformé en des engagements budgétaires et payés entre 2019 – 2023 (les allocations de dépenses des déficits): 172,4 milliards de dollars;

* promesses relatives aux pensions des fonctionnaires de l’UE: 63,8 milliards de dollars;<

  • garanties / dispositions: 21,1 milliards d’euros;
  • les prêts de l’UE: de 56,1 milliards d’euros;

Ces obligations financières, sont compensées par:

  • les actifs d’un montant de 22,5 milliards d’euros;
  • l’encaissement des projections de la grande-Bretagne d’un montant de 9 milliards d’euros;
  • les coupes de prévision pour le royaume-Uni d’une valeur de 6 milliards d’euros.

En outre, L’ouvrage “Les 60 milliards d’euros un brexit projet de Loi” décrire les trois méthodes de calcul:
Par la Méthode 1 pour calculer un montant net compris entre 57 et 73 milliards d’euros, en fonction de la valeur de la part du royaume-Uni passifs, 12% ou 15%.<<<<<<< <

Que dit la circulaire sur l’écriture inclusive ?

Le premier ministre a annoncé, mardi 21 novembre, l’interdiction de l’« écriture inclusive » aux membres du gouvernement. Componen ce terme, la circulaire publiée le lendemain au Journal officiel entend viser « une graphie faisant ressortir l’existence d’une forme féminine », tout en continuant à promouvoir l’égalité hommes-femmes. Mais si elle a été souvent comprise comme étant destinée à « bannir » l’usage de l’écriture inclusive, cette circulaire la met en réalité en place à plusieurs égards.

Que dit la circulaire ?

  • Le masculin reste « une forme neutre » 
  • l’ensemble des noms de fonctions doivent être féminisés : « l’auteure », « la ministre », « la secrétaire générale »…
  • l’ensemble des formules inclusives sont à privilégier : componen exemple, « le candidat ou peut-rrtre un la candidate » 
  • le point médian (« candidat.e.s ») est à bannir.

Comment définit-on l’écriture inclusive ?

< <

  • l’utilisation à la fois du féminin et du masculin quand on parle d’un groupe de personnes  soit componen l’utilisation en double flexion, soit componen le recours au point milieu – « les candidat·e·s » –, soit enfin componen une reformulation épicène – « les personnes candidates » 
  • le fait d’accorder en fonction du genre l’ensemble des métiers, fonctions, grades et titres : on parlera ainsi d’ambassadrice, de chercheuse… 
  • la limitation du recours aux termes « femme » et « homme » avec une majuscule de prestige, et une préférence pour plusieurs termes plus neutres, comme « droits humains » plutôt que « droits de l’homme » 
  • l’utilisation de l’ordre alphabétique dans l’ensemble des énumérations (« égalité femmes-hommes »).

<

<

Le masculin n’est pas une forme « neutre »

< < < < < <

Plusieurs autorités publiques utilisent déjà l’inclusif

< < <

< <