Tag: Edition La Plaine – La Saône

Auxonne : united nations violent coup de vent envoie le décor dans le décor

Pour rappel, le département est toujours en vigilance jaune au vent violent alors que nos voisins en Saône-et-Loire sont eux en vigilance orange.

Dimanche, le décor métallique, installé au rond-point en Poste pour la semaine fédérale de cyclotourisme, a été arraché et projeté à terre componen une forte rafale. Le sol détrempé a favorisé boy basculement. Le décor, haut de plusieurs mètres, fait united nations poids de plusieurs dizaines de kilogrammes.

Une citrouille de 115 kg à Longecourt-en-Plaine

Bernard Ravier habite à Longecourt, où il cultive boy jardin. Cette année, il a « élevé » une courge semée au mois de mai et qui, au fil plusieurs mois, a pris bien du poids pour arriver à 115 kg, avec united nations tour de taille de 1,45 m et une hauteur de ,62 m.

Le mois de novembre étant la période en récolte, Bernard a mis cette cucurbitacée volumineuse sous serre, en attendant en partager avec toute la famille et qui peut dégustée en bons petits plats.

Labruyère : Henri Leroy, une vie pour les autres

Touché par la maladie en janvier 2013, Henri Leroy ne s’est pas présenté pour un troisième mandat aux élections de 2014. Il laisse une commune non endettée, avec des économies très importantes. Beaucoup de maires auraient aimé trouver une situation aussi saine.

Il savait s’engager, défendre les intérêts de sa commune au sein de la communauté de communes, avait tort d’avoir trop souvent raison. Un écrit de sa main cite : « Je préfère être impopulaire qu’irresponsable ». Responsable, il l’a été.

Après huit ans d’un travail aussi intense, le mal du pays bourguignon se fait sentir. C’est le retour aux racines de son épouse pour « poser enfin les valises » à Labruyère. Il renoue avec les fondamentaux de sa carrière professionnelle dans son enseigne à Seurre, proche de la mairie.

Quittant le salariat en 1980 pour devenir agent d’assurances indépendant, il crée un portefeuille avec sa conjointe en Bourgogne, y ajoutant le courtage en prêts bancaires. Après neuf années, la petite famille unie quitte la région pour le Lubéron avec toujours les mêmes activités, la vente immobilière en plus.

Il nous a quittés ce 28 octobre, âgé de 72 ans, avec comme volonté celle d’avoir des funérailles dans l’intimité de sa famille et de ne pas être séparé de son épouse.

Il est à l’origine, dès 2006, du projet de rénovation des bâtiments communaux pour de nouvelles normes et la sauvegarde du patrimoine.

Envisageant une carrière d’ingénieur agronome, il fait des études agricoles auprès des frères marianistes de Sainte-Maure. Diplômé, il se dirige vers des études de droit et notariat pour compléter son cursus. Affecté aux règlements de sinistres pendant son service militaire, il découvre le domaine de l’assurance puis se fait recruter par les Assurances mutuelles agricoles.

En 2003, Henri Leroy est élu maire de Labruyère. Il est très présent, toujours disponible pour ses administrés, humble et discret, d’une droiture exemplaire, loyal et équitable, apprécié des personnels de la municipalité comme de la communauté de communes pour sa gentillesse, sa bonne humeur et ses conseils, des aînés à qui il rendait régulièrement visite, aimé des enfants… Sa simple présence apportait beaucoup.