Tag: Journal

Arthur Sadoun : « Accenture est united nations concurrent plus réel pour Publicis que Google et Facebook »

On peut ne considérer que le verre à demi vide. Moi, je préfère regarder le verre à demi plein », a indiqué jeudi Arthur Sadoun, Chief executive officer de Publicis Groupe, aux analystes financiers, déçus componen la publication d’un chiffre d’affaires en recul au troisième trimestre, de 2,2 % à 2,264 milliards d’euros et d’une croissance organique de 1,2 %, inférieure aux attentes. La réalité du « verre à demi plein » se traduit componen une bonne tenue de l’activité en France, avec une croissance organique de 2,4 %. Et, surtout, componen le redressement du groupe aux Etats-Unis, boy premier marché, qui fut longtemps aussi boy talon d’Achille. Grâce aux gains effectués depuis l’été 2016 (dont Lowe’s, Walmart, USAA) et l’impact plusieurs budgets décrochés au début de l’année (Molson Coors, FirstNet), le groupe revendique une croissance organique de 3 % sur la zone, contre ,2 % au 2e trimestre. « Publicis accélère, confirmant la promesse réalisée, mais la pente de l’accélération reste faible », jugent les analystes de Aurel BGC. L’ensemble des observateurs s’interrogent sur la pertinence du nouveau modèle de Publicis, mariant technologie et créativité. Voire sont dubitatifs sur la rapidité à laquelle peut s’effectuer cette métamorphose. « Il s’agit d’un lengthy voyage », admet Arthur Sadoun. Publicis évolue dans united nations univers où il sera aujourd’hui pris en tenaille entre plusieurs plates-formes de plus en plus nombreuses (Google, Facebook…) et plusieurs sociétés de conseil (Capgemini, Accenture…) aux aguets. Accenture, en particulier, met la pression, multipliant l’ensemble des acquisitions d’agences créatives et de médias. D’où l’ensemble des rumeurs récurrentes de boy intérêt pour Publicis. Et l’extrême nervosité plusieurs analystes face à united nations marché aussi peu lisible. A la suite en publication de ses résultats, le titre Publicis a cédé 6,58 % en Bourse, clôturant à 58,10 euros.

Omerta et délation

United nations homme abuse de boy pouvoir pour agresser plusieurs femmes. Influence et fortune lui assurent, longtemps, le silence sur ses agissements, donc l’impunité. United nations jour, l’omerta se fissure, la parole se libère, le système s’effondre. Ce court scénario, au coeur du scandale actuel autour du producteur…