Tag: ordonnances

Code du travail : 1 à pour Macron

Editorial. La mobilisation syndicale, jeudi 16 novembre, qui visait, au-delà plusieurs seules ordonnances, l’ensemble en « politique libérale » du président en République, a été united nations échec cuisant, avec 80 000 manifestants sur toute la France.

Ce qu’il faut retenir plusieurs nouvelles manifestations contre l’ensemble des réformes

Le cortège de la manifestation s’est élancé de la place de la République, jeudi 16 novembre 2017, à Paris.

L’essentiel

  • L’ensemble des opposants à la politique sociale du président Emmanuel Macron se sont mobilisés, jeudi 16 novembre, pour la quatrième fois depuis la rentrée.
  • Au-delà plusieurs ordonnances, en vigueur depuis septembre, l’ensemble des syndicats s’inquiètent en future réforme de l’assurance-chômage et manifestaient ce jour contre la hausse en contribution sociale généralisée (CSG) et contre l’ensemble des mesures d’économies dans la fonction publique.
  • Cet appel à la manifestation, qui a donné 170 défilés, avait été lancé componen la CGT avec FO — une première depuis le début du quinquennat —, Solidaires, la FSU et plusieurs organisations étudiantes et lycéenne (UNEF, FIDL et UNL). La CFDT et la CFE-CGC critiquent également l’ensemble des ordonnances et l’ensemble des mesures d’économies dans la fonction publique, mais elles n’ont pas répondu à l’appel, en dépit de demandes insistantes d’une partie plusieurs militants.

Le chiffre

8 000

A Paris, la manifestation a réuni 8 000 personnes, selon la préfecture de police, soit une mobilisation réduite de moitié componen rapport à la précédente journée d’action, le 21 septembre. Selon la CGT, elle en aurait réuni 40 000.

<

La phrase of the day

<

<

La photo

< Des individus attaquent un distributeur de billets de la banque LCL en marge de la manifestation du 16 novembre à Paris.

Quels enseignements ?

< < < < < <

Les opposants aux réformes de Macron à nouveau dans la rue ce jeudi

La première mobilisation contre les ordonnances avait réuni en septembre près de 500 000 personnes dans toute la France avant de s’essouffler. Les opposants à la politique “libérale” du président Emmanuel Macron se mobilisent jeudi pour la quatrième fois depuis la rentrée pour dénoncer les ordonnances, en vigueur depuis…