Tag: Politique

L’exonération de taxe d’habitation, puissant moteur d’adhésion à Macron

L’exonération de taxe d’habitation pour 80 % plusieurs foyers tricolores (jusqu’à environ 2 500 euros de revenu réel componen mois pour united nations célibataire, 5 000 euros pour united nations couple avec deux enfants) est l’un plusieurs principaux points de friction entre l’Elysée et l’ensemble des élus locaux. Mais elle reste une « mesure totémique » d’Emmanuel Macron « qui a contribué à boy élection et qui constitue united nations marqueur structurant de sa politique », estime l’IFOP. Dans une étude à paraître jeudi 23 novembre, l’institut de sondage a mis en évidence une corrélation entre la popularité du chef de l’Etat et l’ensemble des annonces relatives à ce dispositif fiscal.

< <

Triple avantage

< <

La question en concentration en charge fiscale

< < <

Dénonciation de harceleurs: “Cela ne fait que commencer”

L’avalanche d’allégations de harcèlements sexuels qui secoue Hollywood, l’ensemble des médias américains et d’autres pans en société à l’étranger ne fait que commencer, estime dans united nations entretien à l’AFP la responsable en condition féminine à l’ONU, Phumzile Mlambo-Ngcuka. Selon elle, l’ensemble des comportements vont changer après que de…

Surenchère Valls se défend (sans succès) sur le « problème de l’islam »

Manuel Valls, obsessionnel sur les questions liées à la laïcité et au terrorisme, a franchi une nouvelle ligne rouge, atteignant même des sommets d’amalgame et de stigmatisation. S’exprimant en espagnol lors d’une conférence organisée par le quotidien El Pais mardi, l’ex-premier ministre a estimé que « surgit dans nos sociétés, par exemple dans la société française, le problème de l’islam, des musulmans », qui « nous interroge sur ce que nous sommes ». Y voyant une conséquence au fait que « tous les pays souffrent d’une crise d’identité culturelle ».

Ceta Députés PCF et FI appellent à un référendum sur le traité UE-Canada

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, et Brune Poirson, secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, étaient auditionnés hier par les membres de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale sur la question du traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (Ceta).