Tag: Social-Eco

Éditorial. Nouveaux tâcherons

De grandes manœuvres sont lancées sur le marché du travail. L’expression est à considérer dans son sens littéral. L’offre et la demande de travail sont un marché où l’on peut se faire de l’argent sur le dos de ceux qui en cherchent et en offrent. C’était la loi de l’intérim, venu déjà se poser en concurrence de l’ANPE de jadis. À l’ère numérique, l’on parle de multinationales qui ont pour nom Microsoft ou Google, dont la capitalisation boursière respective vaut plus d’une fois et demie le budget annuel de la France.

Industrie Chez Michelin, le numérique dégonfle l’emploi

Promettant une mutation de son organigramme et de ses emplois grâce à la numérisation de son process de production, Michelin a annoncé jeudi un plan de 5 000 suppressions d’emplois, dont 1 500 ne seront pas remplacés. Son berceau historique de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) en paiera le plus lourd tribut avec 970 emplois qui ne seront pas renouvelés. La direction, qui promet qu’il n’y aura aucun licenciement, table sur le non-remplacement de départs en retraite et sur un plan de préretraite.

Automobile Les GM&S pris dans un jeu de pression

L’avenir de l’équipementier automobile de la Creuse se retrouve suspendu dans un jeu d’acteurs alors que le tribunal de commerce de Poitiers a, vendredi, repoussé d’une semaine sa délibération concernant le devenir de l’usine, qui emploie 277 salariés. D’un côté, Alain Martineau, le pdg de GMD, seul repreneur en lice mais qui n’a toujours pas soumis une offre officielle, met la pression sur Renault et PSA, via Bercy.