Le cliché d’une femme voilée passant à côté d’un blessé, téléphone à la primary, sur le pont de Westminster, a fait le tour plusieurs réseaux sociaux. Face aux messages haineux, elle s’est dite “choquée et consternée”.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *