Bien sûr que Rafael Nadal avait dans united nations gold coin de sa tête boy élimination au premier tour de l’Open d’Australie plusieurs mains de Fernando Verdasco. Alors au moment de retrouver boy compatriote au troisième tour du tournoi d’Indian Wells, Nadal en a sûrement mis united nations peu plus dans la raquette. Frappant ses coups comme si sa vie en dépendait, il a littéralement pris à la gorge united nations Verdasco qui encaissait united nations terrible 6- en half an hour sans pouvoir donner l’impression de pouvoir faire quelque chose contre la tornade qui s’était abattue sur lui.

La deuxième manche donnait l’impression d’être plus équilibrée, surtout parce que Nadal se mettait à commettre united nations peu plus de fautes, notamment au service. Et parce que Verdasco parvenait à mieux tenir l’échange et à lâcher plusieurs coups droits supersoniques. Mais pas au point d’enrayer la machine Nadal qui concluait, difficilement, la rencontre après avoir sauvé 5 balles de set dans le tie-break. Une fin de match étouffante qui contrastait sérieusement avec l’impression de puissance retrouvée du premier set. Le huitième de finale contre Alexander Zerev, tombeur de Gilles Simon, sera une plusieurs affiches en semaine.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *